ActuFinances.fr

Le rachat de crédits pour les fonctionnaires

Les agents de la fonction publique sont avantagés lors d’une opération de regroupement de prêt, sachez en profiter. Revue de détail du rachat de credit fonctionnaire, de ses avantages et de ses contraintes
Le métier de guichetier dans une agence postale était jadis considéré comme un atout par les mères de famille ayant une jeune fille bien éduquée à marier, tant la fonction publique présentait de respectabilité et de pérennité des revenus.

De nos jours les banques et sociétés de crédit se sont substituées aux belles-mères soucieuses de l’avenir de leur progéniture, ce sont ces nobles établissements financiers qui regardent maintenant les agents de la fonction publique avec envie, mais pour les faire passer à la caisse plutôt que devant Monsieur le maire.

Oui, amies et amis fonctionnaires d’Etat, des Collectivités et de la Fonction hospitalière, vous êtes les emprunteurs rêvés, sachez en profiter pour renégocier vos prêts.

Ce que les banques et sociétés de crédit aiment chez le fonctionnaire

Une fois qu’il a passé son année de titularisation, il devient alors entièrement pérenne c’est-à-dire qu’il est à l’abri de tout licenciement économique et percevra des revenus constants tout au long de sa vie, ressources par ailleurs propres à évoluer car qui plus est, il bénéficie de réelles possibilités de monter en grade, en tous cas d’échelon. A la fin de sa carrière, il percevra une retraite très avantageuse par rapport au privé.

Quand on lui prête de l’argent par exemple pour un rachat de crédits fonctionnaire, on sait qu’il pourra rembourser sans que le risque d’une perte d’emploi ne vienne semer un grain de sable dans le mécanisme bien huilé du refinancement.

Ce que les banques et sociétés de crédit n’aiment pas chez le fonctionnaire

Et oui, personne n’est parfait et vous Mesdames et Messieurs les agents de la fonction publique avez un gros défaut que les organismes financiers ont toujours du mal à accepter : le fait que vous soyez attachés à vos propres mutuelles d’assurance emprunteur.

On le comprend car les mutuelles réservées à certains corps de métier vous permettent d’obtenir des assurances emprunteurs à des taux défiant souvent toute concurrence, concurrence dont précisément les banques et sociétés de crédit font « relativement » partie (leurs contrats « groupe » accusant souvent des niveaux de prime sensiblement supérieurs à ceux du marché).

é Quand vous leur dites : « vous me faites un rachat de credit mais j’utilise mon assurance emprunteur réservée aux fonctionnaires », vous les embêtez car vous les privez d’une source de revenu. Effectivement le conseiller clientèle perd des points sur ce dossier car il ne place pas l’assurance de son enseigne, l’agence perd des bonus pour la même raison et l’enseigne en question perd des profits face à la concurrence.

C’est triste, mais comme vous êtes sympathique et compatissant vous allez proposer de ne pas faire appel à votre propre mutuelle, en échange d’un effort sur le taux du rachat de credit que vous demandez.

Par contre, si vous passez par un courtier (intermédiaire en opérations de banque et services de paiement selon la terminologie officielle), il saura vous trouver la délégation d’assurance « qui va bien » après avoir convaincu son partenaire bancaire de ne pas imposer votre adhésion à son contrat d’assurance-groupe même pour un regroupement de crédits consommation (la loi Lagarde a imposé la liberté de choix de l’assurance-emprunteur pour le rachat de credit immobilier).

Mis à part peut-être les « assurances dédiées aux fonctionnaires », la délégation d’assurance négociée et mise en place par un IOB optimisera votre rachat de credit fonctionnaire.

Les clés de la négociation du rachat de crédit fonctionnaire

Il y a donc la pérennité de vos revenus ainsi que la stabilité de votre profession, il y a également le fait que dès lors que vous amenez un bien immobilier en garantie pour regrouper vos prêts, vous amenez également votre propre caution accordée par les mutuelles relatives à votre corps de métier.

Là par contre vous n’allez pas du tout faire concurrence aux banques, quoi que certaines possèdent leur propre société de caution, vous allez en fait aider le repreneur à trouver une société de caution pour garantir votre emprunt, à condition que votre mutuelle le cautionne en totalité.

Le cautionnement dépend de plusieurs critères autres que l’appartenance à une administration ou une entreprise publique.

La caution réservée aux fonctionnaires dans un rachat de crédit et les autres garanties financières

Malheureusement il y a toujours des complications dans la vie, si la mutuelle de votre corps de métier ne cautionne pas 100 % du rachat de crédit fonctionnaire que vous cherchez à effectuer, vous devrez alors la plupart du temps vous tourner vers une société de caution privée.

La raison est fort simple : en cas de défaut de paiement de votre part et même si cette probabilité est très faible, à partir du moment où deux sociétés différentes détiennent chacune une caution sur votre bien immobilier, s’il ne sera pas difficile de déterminer quelle somme chacune pourra vous réclamer, le procédé risque d’être relativement compliqué surtout si une éventuelle saisie immobilière ajoute une difficulté supplémentaire.

Quoi qu’il en soit, il existe bien entendu le regroupement de prêts immobilier cautionné par des organismes privés spécialisés dans ce type de garantie financière qui, eux aussi, aiment beaucoup les salariés du secteur public.

Néanmoins, des critères comportementaux (absence d’incident bancaire, balance des comptes positive, etc.) notamment peuvent compromettre l’obtention d’un cautionnement mutuel pour garantir un rachat de crédits immobilier, même pour un fonctionnaire.

Pas d’inquiétude, il existe une autre forme de garantie financière : l’hypothèque conventionnelle.

Le rachat de crédit hypothécaire est également une formule intéressante pour les fonctionnaires propriétaires d’un bien immobilier à usage d’habitation.

Négocier le rachat de crédit d’un fonctionnaire, c’est plus facile pour un professionnel

Nuance : il est facile d’obtenir un regroupement de prêts lorsque l’on est agent de la fonction publique titularisé, par contre en ce qui concerne le fait d’obtenir un taux vraiment avantageux, c’est-à-dire qui reflète parfaitement la pérennité de vos ressources ainsi que la sécurité de votre situation professionnelle, c’est autre chose.

Lorsque vous vous présenterez devant un établissement financier pour renégocier vos dettes, on vous répondra (presque) toujours oui, mais ce qui est clair c’est que si vous confiez cette tâche à un courtier spécialisé, c'est-à-dire à un intermédiaire en opérations de banque (IOB), à lui aussi on lui répondra oui et en plus on lui proposera un taux souvent inférieur à ce que vous auriez obtenu par vous-même. Qui plus est, cet expert du regroupement de crédits saura à quelle porte frappée et comment présenter le dossier qu’il montera lui-même et dont il assumera l’instruction du début à la fin.

Il existe même des courtiers en rachat de crédits spécialisés dans la restructuration financière des fonctionnaires propriétaires et non-propriétaires (logés par nécessité de service ou par la famille).


Article paru le : 29-03-2013 à 10:26:24


     Actualités économiques & financières du crédit et des banques. Plan du site