ActuFinances.fr

Savoir l'essentiel sur l'assurance emprunteur

En matière de prêt immobilier, les banques peuvent exiger la souscription d'une assurance pour couvrir les risques pouvant survenir en cours de vie de l'emprunt accordé. Un tel contrat n'est rien d 'autre qu'une assurance emprunteur immobilier.

Savoir l'essentiel sur l'assurance emprunteur
En matière de prêt immobilier, les banques peuvent exiger la souscription d'une assurance pour couvrir risques pouvant survenir en cours de vie de l'emprunt accordé. Un tel contrat n'est rien d'autre qu'une assurance emprunteur immobilier. Cela dit, cette forme d'assurance exigée comme condition nécessaire à l'obtention d'un crédit immobilier n'est pas obligatoire mais indispensable aussi bien pour le prêteur des fonds que pour le bénéficiaire.

Comment fonctionne une assurance emprunteur immobilier?

Le principe de cette forme d'assurance est assez simple. Une personne qui souhaite financer la construction ou l'achat d'une maison et qui s'adresse à une banque va être amenée à contracter une assurance qui devra permettre de garantir le prêt obtenu. Cette assurance n'est pas obligatoire sauf pour ce qui est des risques liés notamment à l'invalidité et au décès. De plus, l'emprunteur reste libre grâce à la délégation de choisir un assureur qui lui convienne sous réserve que les garanties proposées soient sensiblement les mêmes que celles de la compagnie proposée par la banque dans le cadre du contrat de groupe.

Quels sont les risques pris en charge par l'assurance emprunteur immobilier?

En général les garanties exigées par les organismes prêteurs en matière d'assurance emprunteur immobilier sont au nombre de quatre. Il s'agit notamment du décès, de la perte d'emploi, de l'invalidité ou encore de la maladie. Pour ce qui est du choix du type de contrat, deux solutions s'offrent à l'emprunteur. Il peut par exemple s'aligner sur la proposition faite par l'établissement bancaire ou au contraire choisir sa propre compagnie d'assurance prêt en veillant à ce que les garanties soient équivalentes à celles de la banque.

Quelques informations importantes

Dans le cadre de ce type d'assurance, les assureurs vont remettre un questionnaire à l'emprunteur qui souhaite s'assurer. Ce dernier devra remplir ce questionnaire de bonne foi et éviter les fausses déclarations qui sont des causes d'annulation de votre contrat par l'assureur. Il faut donc veiller à ce qu'il n'y ait pas d'omission volontaire ou non et surtout donner des informations exactes.


Article paru le : 29-03-2013 à 15:52:13


     Actualités économiques & financières du crédit et des banques. Plan du site