ActuFinances.fr

Le Contrat - Assurance vie

Souscrire une assurance-vie revient à souscrire un contrat d’assurance comme un autre. Dans la pratique, il s’agit de constituer un capital ou une épargne pendant une durée limitée, et d’en désigner le bénéficiaire final.

Quels sont les types de contrats d’assurance-vie ?
Il y a trois types de contrats d’assurance-vie :

Ainsi, le contrat d’assurance en cas de vie : ce type de contrat vous donne droit à un capital quand vous êtes en vie à son échéance. De même, une somme peut aussi vous être versée régulièrement jusqu’à votre décès. Au-delà d’une durée de 8 ans, ll'assurance en cas de vie donne accès à des avantages fiscaux.

Puis il y a le contrat d’assurance en cas de décès : il accorde au bénéficiaire de votre assurance-vie les droits au capital ou à la rente viagère.
Noter qu’il se décline en trois options, l’assurance temporaire, l’assurance-vie entière et le contrat obsèques

Enfin, avec le contrat d’assurances vie mixte, l’assuré reçoit le capital ou la rente s’il est en vie à la fin du contrat ; s’il décède avant ce terme, c’est le bénéficiaire désigné qui perçoit ces versements. 

Quelles conditions pour souscrire ?
Il faut être majeur et capable pour pouvoir souscrire . Cette souscription se fait auprès d’une banque ou directement auprès d’une assurance.

Enfin, il faut aussi verser régulièrement la prime prévue .

Comment choisir le ou les bénéficiaires ?
Le ou les bénéficiaires sont désignés durant la souscription de celui-ci, soit en les mentionnant directement dans le contrat, soit à travers un testament, soit enfin en adressant une simple lettre à l’assureur.

La désignation de bénéficiaire peut être modifiée durant la durée du contrat.

Comment il fonctionne  ?
Une fois signé, vous devez verser des primes. Ce versement peut être fixé par le contrat pour un montant et une périodicité déterminée.

Vous pouvez aussi convenir de verser la prime selon vos possibilités financières, avec un minimum à chaque versement. Enfin, vous pouvez convenir d’un unique versement.

D’autre part, l'’assurance-vie engendre des frais. Vous aurez des frais de dossier, des frais d’entrée (à la souscription et lors de versements), des frais de gestion et enfin des frais d’arbitrage.

Noter qu’en cas de besoin, vous pouvez procéder à un rachat total ou partiel (ou demander une avance) de votre assurances vie.

Peut-on renoncer apres y avoir souscrit  ?
Oui, vous pouvez renoncer en envoyant une lettre recommandé avec accusé de réception. Vous disposez d’un délai de 30 jours à compter de la date où l’assureur vous a annoncé la conclusion du contrat.

Quelle est la fin ?
Il fin par son rachat. Il en est de même lorsque vous ne payez pas les primes convenues. Sinon, c’est le décès du souscripteur qui met fin au contrat et qui déclenche le versement du capital au bénéficiaire. Pour choisir votre assurance-vie, cliquez ici.


Article paru le : 13-02-2015 à 15:36:43


     Actualités économiques & financières du crédit et des banques. Plan du site