Qu’est-ce que le livret bleu proposé par le Crédit Mutuel ?

livret bleu credit mutuel

Le livret A est devenu une des offres d’épargne les plus sollicitées par les Français. Devant cet engouement des comptes d’épargne sur livret, le Crédit Mutuel propose également à ses clients la même offre et le même livret que les établissements bancaires. Mais cette fois-ci, il s’agit d’un livret bleu. Mais, de quoi s’agit-il vraiment ?

Naissance du livret bleu du Crédit Mutuel

Le livret bleu est un livret d’épargne règlementé proposé uniquement par Crédit Mutuel au même titre que le livret A offert par la Poste et la Caisse d’Épargne. Sa création remonte dans les années 70, suivant la loi de finances de décembre 1975. Appelé autrefois « compte spécial sur livret », c’est à partir de 1er janvier 2009 que le nom livret bleu a été évoqué pour la première fois. Depuis, le livret bleu est commercialisé par le Crédit Mutuel. Il est à noter qu’il a le même mode de fonctionnement que le livret A.

Comment est régi le livret bleu ?

Tout comme le livret A, le livret bleu est un placement financier entièrement exonéré d’impôts et des prélèvements sociaux. Il permet de gagner un taux d’intérêt compétitif sur l’intégralité de son solde. Avec 10 € seulement, tout le monde peut ouvrir un compte et détenir un livret bleu au Crédit Mutuel dès la naissance. Le livret bleu est cumulable avec d’autres livrets (LDD, jeune, LEP) sauf avec le livret A.  Une double détention de livret A et de livret bleu est passible d’amende fiscale de 2 % des soldes sur le livret.

Livret A et livret bleu : y a-t-il une différence ?

Le livret bleu est similaire au livret A que ce soit en termes de fonctionnement, d’ouverture de comptes, des taux rémunérateurs, de plafond de dépôt ou de la durée. Le souscripteur peut ainsi verser ou déposer de l’argent en espèces ou par chèques, à condition que le plafond n’excède pas 22 950 € (ou 76 500 € pour une personne morale). Au-delà de ce plafond, Crédit Mutuel bascule automatiquement le livret bleu au livret orange.

Tout comme le livret A, le taux d’intérêt du livret bleu est également fixé par l’État à raison de 0.50 % par an depuis le mois de février 2020, contre 0.75 % auparavant. L’argent avec ses intérêts peut être encaissé à tout moment selon la règle de la quinzaine, autrement dit 16 jours après son versement. Il est possible d’effectuer des retraits soit au guichet, soit au GAB, soit par virement, et ce gratuitement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *