Les règles en vigueur pour les donations entre amis

En France, il est tout à fait possible d’offrir une somme d’argent à un ami sans avoir à remplir de formulaire ou déclarer cette somme aux autorités fiscales. Toutefois, il est important de noter que le bénéficiaire du don manuel peut éventuellement être amené à payer des taxes sur cette somme selon certains critères. Selon la législation française, donner de l’argent à un ami peut être soumis à imposition au-delà d’un certain montant. Les droits de donation sont calculés en fonction de la relation entre le donateur et le bénéficiaire, ainsi que la somme donnée.

donner argent a un ami

Les exonérations pour les dons entre amis

Pour un cadeau entre amis, l’exonération fiscale est fixée à 1 594 euros tous les 15 ans. Cela signifie qu’un ami peut recevoir jusqu’à ce montant sans avoir à payer de droits de donation. Au-delà de cette somme, les taxes sont calculées selon une échelle progressive :

Tranche de revenu Taux applicable
Entre 1 594 et 6 107 euros 5%
Entre 6 108 et 16 359 euros 10%
Entre 16 360 et 45 966 euros 15%
Entre 45 967 et 81 869 euros 20%
Entre 81 870 et 174 508 euros 30%
Entre 174 509 et 545 047 euros 40%
Au-delà de 545 048 euros 45%
Lire aussi :  Particuliers : quand souscrire une assurance ?

Ainsi, si vous souhaitez offrir 100 000 euros à un ami, il devra s’acquitter des droits de donation pouvant aller jusqu’à 20 403 euros.

Les exemptions possibles

Dans certains cas, il est possible d’offrir une somme d’argent sans que le bénéficiaire ait à payer de droits de donation. Par exemple, si vous donnez de l’argent à un enfant pour financer ses études supérieures ou l’achat de sa résidence principale, ce montant est exonéré de taxes jusqu’à concurrence de 31 700 euros.

donner de l'argent

Les étapes à suivre pour offrir 100 000 euros à un ami

Pour donner légalement une somme d’argent conséquente à un ami, suivez les étapes ci-dessous :

Réaliser un don manuel

Vous pouvez donner la somme directement à votre ami, sous la forme d’un chèque, d’un virement bancaire ou en espèces.

Déclarer le don aux autorités fiscales

Même si vous n’avez pas besoin de passer par un notaire pour effectuer un don manuel, il est vivement recommandé de le déclarer auprès des services fiscaux.

Payer les droits de donation

Si le montant offert dépasse l’exonération fiscale, votre ami devra s’acquitter des droits de donation correspondants.

En somme, offrir 100 000 euros à un ami est tout à fait possible et légal, à condition de respecter certaines règles et de le déclarer aux autorités fiscales.Connaître les réglementations en vigueur vous permettra d’éviter les éventuels problèmes avec le fisc. De plus, pensez à bien informer votre ami sur les implications financières liées à la réception du don, afin qu’il puisse s’y préparer et faire le nécessaire pour se mettre en règle avec les autorités fiscales.

Lire aussi :  Calculer ses frais kilométriques : comment procéder ?

Comments are closed.