Les truffes sont particulièrement appréciées et recherchées par les gourmets. Un nombre croissant de gens qui recherchent des opportunités d’investissement alternatives font le choix de se tourner vers la trufficulture. Investir dans un chêne truffier est une idée tout à fait originale ; s’agit-il également d’une idée rentable et facile à mettre en œuvre ? Découvrez ici des informations précieuses qui vous aideront à prendre une décision éclairée si vous songez à inclure la trufficulture dans votre portefeuille d’investissements.

Comprendre la trufficulture

La truffe est issue de la fructification d’un champion souterrain, dont on infeste les racines d’un arbre pour que les deux espèces vivent en symbiose. Les arbres truffiers sont généralement des chênes pubescents ou des chênes verts qui produisent des truffes après quelques années.

Les truffes font l’objet d’une demande très élevée, en particulier la truffe blanche et la truffe noire, que l’on désigne également comme « l’or noir du Périgord » ou le « diamant noir » de la cuisine française. Elles sont utilisées comme assaisonnement ou comme accompagnement pour des mets aussi divers que les salades, les soupes, les pâtes et des sauces comme la sauce Périgueux.

Pourquoi investir dans un chêne truffier ?

La France ne produit plus autant de truffes qu’au cours du siècle précédent, mais la demande n’a pas baissé ; c’est ainsi que les truffes se vendent de plus en plus cher. Il s’agit d’un produit de luxe pour lequel les consommateurs seront toujours prêts à dépenser.

Lire aussi :  Comment bien choisir son 3e pilier

Cependant, si l’argument de la rentabilité ne suffit pas à vous convaincre, celui de l’écologie et de la durabilité pourrait vous encourager à vous tourner vers la trufficulture. Il s’agit en effet d’une activité écologique, économe en eau, et présentant un intérêt environnemental établi.

Bien entendu, si vous êtes un passionné de gastronomie ou un amateur de bonne cuisine, investir dans un ou plusieurs chênes truffiers, présente un double intérêt pour vous : en plus du potentiel financier, c’est également l’assurance que vous ne manquerez jamais de délicieuses truffes.

investir dans les truffes

Quel retour sur investissement attendre de la trufficulture ?

La durée de vie d’un chêne truffier est d’environ 20 ans, et il faut en attendre en moyenne 5 à 7 ans pour les premières récoltes de truffes. Un jeune chêne truffier coûte environ 200 euros et un arbre mature capable de produire des truffes coûte quelque 500 euros. Vous pouvez espérer en récolter environ 50 grammes par an. Le cours de la truffe varie chaque semaine, mais un kilogramme de truffes se vendrait en moyenne à 1 000 euros.

À moins d’avoir de mauvaises récoltes, il faudrait un peu moins de 10 ans pour rentabiliser un investissement dans un chêne truffier, à raison d’environ 6 % de rentabilité par an. Ce qu’il y a d’intéressant, c’est que les bénéfices réalisés sur la trufficulture peuvent être non imposables pendant 15 ans.

Les risques et défis de l’investissement dans un chêne truffier

Il est important de comprendre qu’il ne suffit pas de planter un chêne truffier dans votre jardin pour récolter infailliblement de belles truffes dans 5 ans. Pour commencer, il faut pouvoir disposer d’un emplacement propice à la plantation : sol calcaire, aéré et drainant.

Lire aussi :  Eviter une saisie sur compte bancaire : comment faire ?

Ensuite, la trufficulture est une activité qui ne s’improvise pas et qui requiert de la patience et de l’attention, mais également un minimum de connaissances. Le trufficulteur doit en effet prendre soin du plant mycorhizé, notamment en l’arrosant, en le protégeant contre les ravageurs et les maladies, ou encore en le taillant. Il doit aussi pouvoir entretenir le sol en l’aérant et en le désherbant régulièrement.

Il faudra donc une bonne dose de persévérance, puisque les chênes truffiers n’arrivent à maturité qu’après environ cinq bonnes années. Par ailleurs, il faut comprendre que la production de truffes est caractérisée par un certain degré d’incertitude : parfois, certains arbres n’en produisent tout simplement pas, sans que l’on comprenne vraiment pourquoi.

chene truffier pour un investissement

Si l’idée d’investir dans la trufficulture vous séduit, mais que vous n’avez ni le temps ni les connaissances ou même l’envie de prendre soin d’un ou plusieurs chênes truffiers, la meilleure solution est d’acheter un chêne truffier dans une truffière. Vous n’aurez pas besoin de vous en occuper, sans compter que vos risques seront considérablement réduits, puisqu’ils seront mutualisés. En effet, dans la plupart des cas, la moitié de la production de la truffière est répartie entre ses copropriétaires ; l’autre moitié revenant à la société qui gère l’exploitation. Cela signifie que même ceux dont les arbres n’ont rien donné pour une raison ou pour une autre peuvent profiter des fruits de leur investissement. Par ailleurs, après avoir acheté un arbre truffier dans une truffière, vous n’aurez plus à vous acquitter de frais annuels.

Lire aussi :  Récupérer son épargne salariale La Poste : comment procéder ?

Si vous êtes passionné de gastronomie et que l’agriculture durable et écologique vous tient à cœur, la trufficulture pourrait être un domaine dans lequel vous seriez ravi d’investir. Renseignez-vous au mieux, comparez les offres des sociétés de gestion de truffières, songez à acheter plusieurs chênes truffiers et armez-vous de patience.

Comments are closed.