Les attaques nucléaires, les guerres ou encore les pandémies semblent n’appartenir qu’aux livres d’histoire. Toutefois, il s’agit de sujets préoccupants qui menacent en permanence les États. Pour se protéger des dégâts en cas d’éventuels problèmes, les abris anti-atomiques, également connus sous le nom d’abris survivalistes, sont des solutions à envisager.

De nombreux États ont opté pour la construction de ces abris en vue d’une meilleure protection de leur population en cas de nécessité. Il faut cependant noter que le nombre d’abris construits en France à ce jour est largement inférieur au nombre capable de couvrir les réels besoins du pays en cas de nécessité. Est-il opportun d’investir dans la construction d’un abri anti-atomique ? Quels sont les avantages et comment s’y prendre ?

Comprendre les abris anti-atomiques

La construction des abris anti-atomiques se situe au début de la guerre froide. Ces abris auraient été construits par l’URSS et par plusieurs autres puissances mondiales qui les considéraient comme une méthode de défense passive aussi bien pour la population que pour les dirigeants.

Les abris anti-atomiques sont des cellules collectives ou familiales construites sous terre. Elles ont pour but de protéger des familles en cas d’attaques de toutes sortes. Ces abris répondent à différentes règles de construction et représentent de véritables remparts contre les attaques chimiques, biologiques, nucléaires et plus.

Lire aussi :  Comment réussir votre investissement immobilier locatif ?

Les abris anti-atomiques sont construits en béton armé et comportent des dispositifs capables de permettre aux occupants d’y survire sur une longue période. Des moyens pour communiquer avec l’extérieur, de l’oxygène, des réserves d’eau, des remèdes, un chauffage ainsi que plusieurs autres commodités et technologies devront y être installées.

Les avantages de l’investissement dans un abri anti-atomique

Investir dans la construction d’un abri anti-atomique est un choix qui offre de nombreux avantages. En plus de répondre à sa fonction première qui consiste à protéger ses occupants en cas de diverses attaques chimiques, nucléaires ou biologiques, ces abris sont aussi des moyens de lutter contre certaines conséquences mécaniques ou chimiques liées aux catastrophes naturelles.

L’abri anti-atomique confère donc à ses utilisateurs un sentiment de sécurité étant donné qu’il représente une véritable préparation en prévision des éventuelles catastrophes qui pourraient survenir.

Les risques et défis de l’investissement dans un abri anti-atomique

Investir dans un abri anti-atomique adéquatement équipé et construit en respectant les normes de qualité et de sécurité nécessitera un budget relativement élevé. Au coût de la construction et de l’équipement technique à y installer s’ajouteront les dépenses liées à l’entretien de votre abri. Construire ce type d’abri représentera donc un véritable défi sur le plan financier. Le budget requis pourrait avoisiner la somme de 50.000 euros ou aller bien au-delà en fonction des commodités et du type d’abri à construire.

En dehors de l’aspect financier à prendre en compte, il existe également un impact social et psychologique qui pourrait découler de ce type d’abri. Vivre isolé du monde pendant une longue période ou être en permanence dans la peur d’une éventuelle catastrophe pourrait avoir de véritables impacts sur la santé et sur les liens sociaux des occupants.

Lire aussi :  Assurance emprunteur : guide pour bien choisir

Construire un abri anti-atomique : analyse du retour sur investissement

Le retour sur investissement d’un abri anti-atomique dépendra de différents critères. Il s’agira entre autres de la valeur du terrain où sera construit votre abri, de la qualité de l’abri ou encore de sa superficie. Une fois construit, l’abri anti-atomique pourrait augmenter la valeur de votre terrain en cas de revente ou de location. Aussi, la location d’un abri anti-atomique pourrait représenter un moyen de rentabiliser votre investissement sur le long terme. Afin de mesurer la rentabilité de votre projet, il serait opportun d’avoir une idée des apports financiers.

Pour cela, vous devrez tenir compte des dépenses liées à la construction et à l’entretien de votre abri sur une certaine période. Les entrées financières en cas de location devront également être considérées pour une meilleure estimation du retour sur investissement.

abri anti atomique investissement

Les facteurs à prendre en compte avant d’investir dans un abri anti-atomique

Avant d’investir dans un abri anti-atomique, différentes informations devront être connues du maître d’ouvrage. Pour que votre abri réponde à la réglementation en vigueur, prenez le temps de consulter des experts et de prendre connaissance des normes relatives à ce type de construction.

Quels sont les types d’abris anti-atomiques disponibles ? Quel est l’emplacement idéal pour la construction de votre abri ? Ce type de construction est-il permis dans votre région ? Les réponses à ces questions vous aideront à vous lancer en toute connaissance de cause dans la réalisation de votre projet.

Comment investir dans un abri anti-atomique ?

Il existe différentes solutions vers lesquelles se tourner au moment d’investir dans un abri anti-atomique. Vous pourriez opter pour l’utilisation d’un container bunkerisé si vous comptez construire vous-même votre abri. Notez cependant qu’il sera nécessaire de détenir plusieurs compétences et connaissances dans le domaine.

Lire aussi :  Investir : la VEFA, qu'est-ce que c'est ?

Pour un abri en béton, différentes entreprises françaises spécialisées dans le domaine pourront vous accompagner efficacement. Les entreprises telles que Amesis, Bünkl ou Debussy, sont des entreprises détenant plusieurs années d’expérience dans le domaine.

Investir dans un abri antiatomique est un moyen de se protéger en cas de catastrophes diverses. Cependant, en raison de l’investissement financier de taille nécessaire à la réalisation de ce projet, il sera important d’y réfléchir longuement avant de vous y lancer.

Comments are closed.