Savez-vous que la fédération de la chasse est la 3e fédération la plus importante en France après celles de football et de pêche ? Si vous cherchez à diversifier votre patrimoine avec des idées d’investissement intéressantes, originales et rentables, la location de terrain de chasse pourrait être ce qu’il vous faut. Apprenez-en plus ici sur ce type d’investissement immobilier et découvrez ses avantages ainsi que les risques potentiels qu’il présente.

Comprendre le marché de la location de terrains de chasse

La chasse est une activité qui rassemble de nombreux adeptes. Ceux-ci aiment le contact avec la nature qu’elle permet, le plaisir de capturer ou tuer du gibier, ou encore celui de déguster une viande de qualité. De plus en plus de gens s’intéressent ainsi à la chasse, d’autant plus que le prix du permis de chasse a diminué de moitié depuis 2019. On assiste donc à une augmentation de la demande de terrains de chasse à louer.

En tant que propriétaire de terrain, vous êtes en droit de chasser sur vos terres et vous pouvez également accorder ce droit à un tiers. Attention : le droit de chasse se distingue du droit de chasser. Le droit de chasse est un droit d’usage découlant du droit de propriété tandis que le droit de chasser est le droit qui peut être accordé à un tiers de chasser sur un terrain par le propriétaire dudit terrain. Le droit de chasser est intransmissible et ne peut être loué à un tiers.

Lire aussi :  Investissement immobilier : est-il réellement utile de faire appel à un expert-comptable ?

Les avantages de l’investissement dans un terrain de chasse

Investir dans un terrain de chasse vous permettra de profiter de revenus passifs réguliers issus des loyers payés par les chasseurs. Par ailleurs, si vous aimez vous aussi la chasse ou que vous souhaitez vous y initier, vous pourrez la pratiquer en toute liberté sur votre terrain. Enfin, un terrain de chasse est avant tout un bien immobilier : au fil du temps, sa valeur pourrait augmenter, et vous pourriez réaliser un bénéfice important en le revendant. Les terrains de chasse vous donnent la possibilité de diversifier votre portefeuille avec un investissement relativement peu risqué.

Investir dans un terrain à louer pour la chasse

Les défis et risques liés à l’investissement dans un terrain de chasse

Les défis d’un investissement dans un terrain de chasse se rapportent principalement à la gestion du terrain et aux relations avec les bailleurs. Le bailleur et le locataire ont tous deux des droits et des obligations. Ce dernier doit par exemple faire attention à préserver l’équilibre naturel du terrain de chasse et ne peut pas transmettre son droit de chasser à une autre personne.

On peut également s’inquiéter de l’aspect saisonnier de la chasse. Puisque la chasse n’est pas une activité qui se pratique toute l’année durant, le bailleur ne percevra que peu ou pas de revenus en dehors de la saison de chasse.

Une situation conflictuelle peut naître en raison du droit des Associations Communales de Chasse Agréées de chasser sur les terrains privés dans certains départements. Les ACCA peuvent chasser où ils l’entendent sans détenir un droit de chasser, tant qu’ils restent à 150 m des habitations. Pour vous opposer à cet état de fait, vous devrez contacter le préfet de votre département par lettre recommandée.

Lire aussi :  Assurance emprunteur : guide pour bien choisir

Location de terrain de chasse : analyse du retour sur investissement

Le prix de location d’un terrain de chasse varie fortement d’une région à une autre et d’un terrain à un autre. Quoi qu’il en soit, il est établi par hectare et est fixé au moment de la signature du bail de chasse. Le retour sur investissement dépend bien entendu de facteurs comme le coût du terrain, les frais d’entretien et de gestion, ou encore les taxes foncières.

Cependant, il faut garder à l’esprit que même si le loyer que vous percevrez ne vous offrira pas une rentabilité importante, un terrain de chasse représente un investissement patrimonial dont vos héritiers pourront profiter. Par ailleurs, les terres agricoles françaises prennent constamment de la valeur.

Quels facteurs prendre en compte avant d’investir dans un terrain de chasse ?

L’emplacement d’un terrain de chasse est de toute évidence un facteur crucial en ce qui concerne sa rentabilité. Recherchez donc un terrain situé dans une région connue pour être giboyeuse. D’autres caractéristiques sont également très importantes pour favoriser la présence de gibier et donc susciter l’intérêt des chasseurs.

Il s’agit notamment de l’accessibilité et de la topographie (l’existence de points d’eau par exemple). Aussi, il est important que vous preniez la peine de vous informer sur les aspects légaux et réglementaires liés à la chasse dans la région dans laquelle vous souhaitez faire l’acquisition de votre terrain de chasse.

Investir dans un terrain de chasse à louer peut se révéler une idée très intéressante. Avant de la mettre en œuvre, assurez-vous de vous informer au mieux et de procéder à une évaluation approfondie des terrains qui éveilleront votre intérêt. Au besoin, sollicitez l’aide d’experts en immobilier de chasse pour profiter d’un accompagnement de qualité et prendre une décision éclairée.

Lire aussi :  Agence immobilière : ne négligez pas l'apparence de vos panneaux !

Comments are closed.