Les conséquences du Brexit sur l’immobilier français

brexit-et-immobilier

Le Brexit voté en 2016 continue de générer un certain nombre d’effets dans plusieurs secteurs d’activité, dont l’immobilier français. Pourtant, ce n’est pas évident de comprendre directement le lien entre cet évènement historique et le marché de la pierre en France.

Cependant, il existe bien une connexion que les spécialistes s’efforcent à établir et à démontrer, à travers des études référencées. Les différentes analyses qui sont présentées font expressément cas des conséquences du Brexit sur l’immobilier français.

Baisse des prix des résidences secondaires et des taux d’intérêt

Suite à l’avènement du Brexit, le pouvoir d’achat des Anglais en France a drastiquement chuté. En effet, les jours qui ont suivi l’annonce par Référendum de la sortie du Royaume-Uni de l’UE, les marchés internationaux ont vendu leurs devises anglaises entrainant de facto une baisse du cours de la livre sterling par rapport à l’euro. Ce qui n’a pas été sans effet sur l’immobilier en France, avec la baisse des prix des résidences secondaires.

Cette situation s’explique par le fait que de tout temps, les Anglais étaient considérés comme les premiers acheteurs étrangers de biens immobiliers dans plusieurs régions (PACA, Rhône Alpes, Languedoc-Roussillon, etc.). Avec une baisse de leur pouvoir d’achat, ils sont maintenant davantage décidés à ne plus acheter de résidences en France, voire même à vendre celles qu’ils ont pu acquérir.

Cependant, pour ne pas amplifier les risques économiques, les taux d’intérêt ont également baissé. Cette situation qui devrait se prolonger encore pendant un certain moment est en réalité bénéfique pour le marché immobilier français. En effet, cette baisse a gonflé le pouvoir d’achat des acquéreurs pour faire face à la hausse des prix dans certaines villes françaises.

L’immobilier de luxe

Le Brexit a également provoqué une baisse d’attractivité par rapport à l’immobilier britannique. Ainsi, les investisseurs, hauts cadres des entreprises et autres banques internationales ont décidé de migrer vers les capitales voisines. L’immobilier de luxe français en a très vite bénéficié avec la hausse sur les prix du logement haut de gamme parisien.

Cependant, la France n’est pas la seule destination convoitée par ces hauts revenus. Il ne reste plus qu’à disposer de véritables statistiques sur le nombre de personnes désireuses de se tourner effectivement vers le marché immobilier français et pour combien de temps encore. Des chiffres n’ont pas encore été avancés quant aux retours en termes de gains sur l’immobilier de luxe en France.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *