Pour une mère seule avec un ou plusieurs enfants, la gestion des charges familiales constitue un défi majeur. Avec l’inflation, la difficulté passe à un autre niveau. Heureusement, la loi a prévu plusieurs aides financières pour soulager économiquement les femmes qui se trouvent dans cette situation. Découvrez avec Actu Finances le montant que touche une mère isolée en 2023 et les aides auxquelles elle a droit.

Ce que touche une mère isolée en 2023

La loi a prévu pour les mères isolées des droits particuliers pour leur faciliter la gestion des charges et l’éducation de leurs enfants. Le montant des aides que l’on accorde aux mères isolées varie chaque année. Les allocations peuvent être avec ou sans condition. Il est difficile de dire avec précision combien touche une mère isolée. D’un parent à un autre, on peut constater une différence significative dans le montant perçu chaque mois.

aides financières mere isolee 2023

Le RSA majoré : conditions et montant

Si vous êtes une mère isolée, vous avez droit à des aides financières qui vous garantissent un minimum de revenu variable. Vous bénéficiez du RSA majoré en tant que parent isolé qui s’occupe d’un ou plusieurs enfants. Le Revenu de solidarité active est l’une des aides que la CAF ou la MSA verse à un parent à la suite d’un événement tel que :

  • une déclaration de grossesse,
  • la naissance d’un enfant,
  • la prise en charge d’un enfant,
  • le divorce,
  • le veuvage.
Lire aussi :  Métiers d'art : les étapes d'une demande de crédit d'impôt

Le tableau suivant récapitule ce que l’on vous verse en fonction de la composition de votre foyer :

Composition du foyer Montant
Femme enceinte 780,2 euros
Un enfant 1040,56 euros
Deux enfants 1300,70 euros
Trois enfants 1560,84 euros

Pour chaque enfant supplémentaire, le montant augmente de 260,14 euros. Les chiffres contenus dans le tableau correspondent au RSA majoré sans déduction du forfait logement.

Mère isolée, bénéficiez de l’Allocation de soutien familial

L’Allocation de soutien familial (ASF) est une aide destinée aux mères isolées qui ne reçoivent plus de pension alimentaire ou un montant inférieur à 187,24 euros. Pour en bénéficier, vous devez résider en France, vivre seule et avoir au moins un enfant à charge. Vous êtes aussi concernée si vous êtes enceinte ou si vous recueillez un enfant.

Les mères isolées qui peuvent toucher la prime ASF ne doivent pas bénéficier d’un partage de revenus avec leur partenaire de PACS, leur époux ou leur concubin. Le montant ASF (anciennement Allocation de Parent Isolé) est évalué à 187,24 euros par mois et par enfant à charge. Pour une mère isolée qui s’occupe d’un enfant orphelin, la prime mensuelle est de 249,59 euros. Ces chiffres changent chaque année.

Le complément familial (CF) pour les mères isolées

Le complément familial est destiné aux mères seules avec au moins trois enfants qui ont entre 3 et 21 ans. Pour en bénéficier, il faut remplir les conditions générales qui donnent droit aux prestations familiales. Vous commencez par recevoir le CF dès que votre troisième enfant a trois ans. Vous n’êtes cependant plus éligible si le nombre d’enfants à charge est de moins de trois. Voici un tableau qui résume le montant du complément familial selon votre situation.

Lire aussi :  Quels sont les avantages et inconvénients d'un PER ?
Enfants à charge Revenus annuels Montant
3 Ne dépassant pas 24 362 euros 277,23 euros
Supérieurs à 24 362 euros 184,81 euros
4 Ne dépassant pas 27 680 euros 277,23 euros
Supérieurs à 27 680 euros 184,81 euros

Ces chiffres correspondent au montant de base du complément familial.

L’ensemble de ces aides permettent aux mères isolées de toucher une certaine somme pour mieux couvrir les dépenses familiales.

Comments are closed.