Les sites dominent le web de nos jours, de la simple page pour les potins des célébrités, aux différentes plateformes que nous utilisons au travail ou à la maison. Depuis sa genèse, le web a grandement évolué, en passant d’un simple service exploité par des scientifiques afin de permettre l’échange de données et d’idées, au monstre hébergé en ligne qu’il est aujourd’hui, et on ne peut pas vivre sans, littéralement.

Internet et les sites web

Internet, et c’est une idée mal reçue, n’est pas un service, mais plutôt un réseau sur lequel repose de nombreux services, dont le web. Je vous dis cela car de nombreuses personnes utilisent ce mot de la mauvaise manière. Enfin bref, pour exploiter le web, nous utilisons ce qu’on appelle des sites web ou sites Internet. Ces sites sont en réalité des pages HTML (Hypertext Markup Language) dans lesquelles sont écrits des codes qui peuvent être interprétés par un navigateur web ou un outil (application, logiciel, etc.). Pour le commun des mortels, cela reste une science occulte qui n’est maîtrisée que par quelques personnes, dont des développeurs web.

Certes, cela reste une science assez difficile à maîtriser si vous venez d’un parcours marketing par exemple, mais le développement web est devenu un métier accessible à tout le monde en ayant juste le nécessaire en termes de connaissances en programmation. Mais sinon pour faire simple : un site web est codé de manière à afficher des informations dans un ordre bien précis, et cela, en fonction du navigateur que vous avez.

Lire aussi :  Pourquoi utiliser un logiciel de planning

Mais une question se pose quand même : comment cela fonctionne ? Je parle bien sûr de l’affichage des informations, et c’est ce que nous allons voir dans cet article.

Un site web, c’est quoi ?

Selon les définitions qu’on trouve en ligne, un site web est un ensemble de pages ou de ressources qui sont reliées entre elles par des liens hypertextes, et le tout est accessible via une adresse web que l’on appelle URL dans le jargon informatique. Sauf si vous êtes complètement déconnecté du monde depuis au moins 30 ans, vous avez déjà visité un site et vous savez donc qu’est-ce que c’est, enfin grosso modo quoi.

Pour entrer un peu dans le domaine technique, les sites web se découpent en 2 catégories :

  • Les sites web statiques qui permettent l’affichage d’informations sous forme d’image, de texte, de tableau ou de vidéo. Ces sites ont pour seul but de vous afficher les informations qu’ils ont, sans aucune interaction de votre part ou avec vous. L’exemple d’un site web statique peut être celui d’un artisan qui met en avant ses créations.
  • Les sites web dynamiques qui permettent un échange entre le client et le serveur, à savoir le site web, afin d’afficher des données qui changent en fonction de vos entrées. Par exemple, vous pouvez être sur le site d’un marchand en ligne et faire une recherche concernant un produit, et le résultat ne vous donnera que les articles en question. Au lieu d’être statique, l’interaction avec le site devient dynamique. Et pour les technologies utilisées, ça change du tout au tout. Mais là n’est pas la question.
Lire aussi :  Comment payer sur internet sans carte bancaire ?

Où se trouvent les informations d’un site web ?

Passons maintenant au vif du sujet : où sont stockées les informations d’un site web ? Eh bien, ces informations, ou pages web et bases de données si vous voulez, sont stockées sur un serveur qui se trouve au niveau de l’infrastructure d’un hébergeur web. Mais cette réponse vient de soulever deux nouvelles questions : qu’est-ce qu’un serveur et un hébergeur web ?

Qu’est-ce qu’un serveur ?

Un serveur est un puissant ordinateur connecté à un réseau informatique et joue le rôle de maître d’œuvre qui réalise toutes les requêtes émises par les clients qui visitent le site web ou application. Comme vous le savez très certainement, nous utilisons des ordinateurs pour différentes tâches, que ce soit pour rédiger un document Word, monter une vidéo, faire des parties de jeux vidéos ou bien regarder une série ou un film. Ces travaux sont faits par l’ordinateur qui possède un processeur, de la mémoire vive, un disque dur, etc., et le tout est géré par un système d’exploitation.

Pour le serveur, il faut le voir comme un ordinateur, mais sous stéroïde. Typiquement, les ordinateurs sont conçus pour traiter quelques tâches à la fois, en simultané. Pour les serveurs, leur architecture permet un traitement de plusieurs tâches en simultané, ce qui en fait le choix idéal pour les sites web qui sont, ne l’oublions pas, visités par des milliers, voire des dizaines de milliers d’internautes par jour.

Qu’est-ce qu’un hébergeur web ?

Un hébergeur web, ou hébergement web, est un prestataire de service qui met à la disposition de ses clients une infrastructure, à la fois matérielle et logicielle, afin que ces derniers (les clients) puissent y mettre des sites web qui seront visités ou utilisés par des internautes.

Lire aussi :  Comment optimiser la sécurité de votre système d'information ?

Etant donné que tous les sites web ne sont pas les mêmes, les prestations des hébergeurs web viennent sous différentes moutures, notamment et les plus courantes sont :

  • Hébergement mutualisé qui consiste en un serveur partagé entre plusieurs sites web, et ces derniers utiliserons les ressources mises à leur disposition de manière pas forcément équitable. Ce type d’hébergement est parfait pour les sites vitrines, donc statiques.
  • Hébergement dédié qui consiste en un serveur rien que pour un site web. Cela veut dire que le client aura un contrôle total sur tout ce qui est matériel et logiciel du serveur, ce qui rend ce type d’hébergement parfait pour les boutiques en ligne (site dynamique) par exemple.
  • Hébergement VPS qui est à mi-chemin entre un hébergement mutualisé et dédié, grâce à un puissant serveur partagé en machines virtuelles sur quelques sites web. Du point de vue du client, ce dernier possède un contrôle total sur sa machine virtuelle.
  • Hébergement Cloud qui consiste en une infrastructure, à la fois matérielle et logicielle dédiée, permettant l’allocation dynamique des ressources, en fonction de la demande du client. En gros, plus votre site demande de la puissance, plus l’hébergement Cloud vous la fournit.

Comments are closed.