Pourquoi se former en pathologie du bâtiment

Pour pouvoir réhabiliter correctement un ouvrage, il est impératif d’avoir des connaissances avérées en pathologie du bâtiment. En effet, toute pathologie doit être identifiée suite à un diagnostic. Ce qui permet de trouver les solutions adéquates pour réparer les dégâts, en s’assurant que le problème ne réapparaisse pas dans les mois ou années à venir. De ce fait, il est impératif pour tout professionnel du bâtiment de suivre une formation pathologie du bâtiment. Quels sont les avantages de cette formation ?

Connaître les dommages liés aux fondations

La fissuration constatée sur les maisons est dans la majorité des cas causée par un défaut d’étude préalable du sol. Les fondations sont par conséquent mises en œuvre sans prise en considération des caractéristiques et des particularités du sol. Il faut également noter que les sols de bonne qualité ne sont pas nombreux. Un simple cas de sécheresse peut donc provoquer une fissure, lorsque les fondations sont réalisées de manière superficielle. Pour pouvoir prévenir et faire face à ce type de dommages, il est essentiel de suivre une formation pathologie du bâtiment. Cette formation, destinée aux professionnels, permet de : connaître les mouvements des fondations et la nature des sols, comprendre les dégâts relatifs aux murs de soutènement, ainsi que les VRD (Voirie et Réseaux Divers) et réseaux d’assainissement.

Maîtriser les autres pathologies du bâtiment

Une formation pathologie du bâtiment permet également de maîtriser d’autres dommages concernant les structures et les gros œuvres (problèmes d’humidité, traitement de bois, problèmes d’étanchéité, etc), ainsi que les dégâts liés aux toitures et charpentes (soucis d’infiltrations, déformation de la charpente, fonctionnement de la condensation, etc). La particularité de certains produits utilisés pour le revêtement des murs et les désordres liés aux enduits sont également soulevés. 

De même, la formation s’intéresse aux pathologies relatifs aux aménagements intérieurs et aux équipements spécifiques (chauffage, cheminée et isolant acoustique). Toute entreprise ou professionnel indépendant évoluant dans le secteur du bâtiment doit maîtriser ces différents désordres, afin d’établir un bon diagnostic.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *