ActuFinances.fr

Le rachat de credit

La rémunération d’un courtier de banque s’appuie sur un pourcentage aux alentours de 7%, en fonction de la nature du rachat de prêt (conso ou immobilier).

Le rachat de crédit

Le rachat de crédit est un mécanisme financier par lequel une personne regroupe ses multiples dettes. La finalité de cette opération est de réduire le montant mensuel du remboursement, et de prolonger l’échéance finale de la dette. Particuliers, entreprises et fonctionnaires sont tous susceptibles de procéder un jour à un rachat de crédit, afin de mieux gérer son budget.

Le regroupement de crédits

Le rachat de crédit est appelé aussi regroupement de crédits ou restructuration de crédits. Plusieurs dettes de natures différentes sont rassemblées. Des dettes de consommation (découvert bancaire, prêt personnel, crédit auto, crédit travaux, etc.) et parfois des crédits immobiliers composent ces créances. Leur détenteur, appelé parfois débiteur, en procédant a cette operation, s’adresse à un établissement financier ou à une banque. Ce nouvel interlocuteur va alors analyser les différentes dettes, et après négociation, un taux unique de remboursement sera appliqué à la dette, devenue unique elle aussi.

Les effets du rachat de crédit

Avant le rachat de crédit, le débiteur rembourse un montant important tous les mois. Une fois le regroupement réalisé, ce montant peut être réduit de 30% à 50%, parfois jusqu’à 60% selon le cas. Ce faisant, le débiteur possède une marge financière importante, autrement dit, il dispose de plus d’argent disponible, puisqu’il paie moins de dettes chaque mois. A noter que le débiteur peut souscrire, simultanément au rachat de dette, un prêt supplémentaire avec sa banque, s’il envisage de nouveaux projets.

Les variantes du rachat de crédit

Lorsque les dettes regroupées sont uniquement constituées de crédits de consommation, on parle de rachat de crédit conso. Quand les dettes comprennent un élément immobilier (une maison ou un logement en cours d’achat), le mécanisme utilisé est le rachat de crédit immobilier. Il peut inclure des dettes de consommation. A noter que le bien immobilier constituera pour la banque, le plus souvent, la garantie de solvabilité du débiteur. L’intervention d’un notaire est requise dans ce cas, pour enregistrer l’acte portant sur le bien immobilier.

Les IOB et la simulation de rachat de crédit

La conclusion d’un rachat de crédit nécessite une préparation. Souvent, un IOB intervient dans la réalisation de cette opération financière. En effet, la démarche est facilitée par cet expert financier, appelé parfois aussi courtier. Disposant d’un important réseau de banques et d’établissements financiers, l’IOB mène les démarches auprès de ces derniers pour le compte du débiteur. Comparaison de devis, choix du partenaire final, conseil auprès du client, etc. ce sont les attributions de l’IOB. La rémunération d’un courtier de banque s’appuie sur un pourcentage aux alentours de 7%, en fonction de la nature du rachat de pret (conso ou immobilier).


Article paru le : 29-03-2013 à 14:33:25


     Actualités économiques & financières du crédit et des banques. Plan du site